between
L’inspiration et la motivation premières pour ce nouveau travail chorégraphique découlent du mot japonais « FURERU » et de ses notions nuancées. Au Japon le mot « FURERU » exprime le toucher : cependant, dans un langage plus archaïque mais encore en vigueur, le même mot, avec la même prononciation, exprime aussi la vibration ondulatoire.

En japonais, étymologiquement, il y a une affinité entre les mots « vie » et « respiration », car la fonction vitale fondamentale est la respiration, qui fonctionne par vibrations. Ainsi la vie et la respiration s’expriment-elles de façon vibratoire, sont mises en perspective avec l’univers, et se diffusent à travers lui.

Il s’agit en fait d’une croyance animiste autour des composantes organiques et inorganiques, qui embrasse l’ensemble de l’univers émanant de l’Esprit Créateur, destiné toutefois à former un paysage éthérique animé par la sensation de la vibration.  Les repères n’y sont pas visuellement focalisables mais participent d’une dynamique phénoménologique, qui est l’essence même du mot « FURERU » : courant d’air diffusé à travers un espace matériel.

Aussi, afin de mettre en exergue la « présence » de toutes les composantes scéniques – chorégraphie, musique, scénographie, lumière – le danseur lui-même se transforme autant que possible en « souffle vibratoire », en réciprocité harmonieuse avec chacune des respirations-vibrations qui animent l’espace. En quelque sorte c’est la reconstitution de l’origine de la matière et de l’origine humaine.

Dans le monde contemporain l’accent est mis sur la personnalité individuelle, mais l’univers foisonne d’existences cachées, latentes, qu’il est impossible d’écarter. Les origines de l’individualité sont donc recherchées à travers l’épuration de l’humanité, appréhendée comme une « installation humaine ». Celle-ci agit alors dans le paysage éthérique en métamorphoses harmonieuses, qui transforment l’espace théâtral en espace intuitivement sensoriel.

Direction, ,Choreographie, Scénographie, Conception lumière:Nobuyoshi Asai
Danseurs:Nobuyoshi Asai , ShuOkuno , Otake Chiharu
Pianiste:yoshizumi
Responsable plateau : Laurent FORGUES
Costumes:Fabio de Felice、Megumi Ebe
Première:11 Mars 2014, Maison de la culture du Japon à Paris(France)
Durée:20 min
Co-production:WAHA、IKEBANA international Paris、JAPONAIDE、Maison de la culture du Japon à Paris
Posted in: