fureru


Le thème de cette pièce a été conçu en résonance avec le mot japonais "FURERU", qui exprime le "toucher", et c'est comme une offrande vers les zones affectées du Japon. En japonais, le mot "FURERU" se prononce de la même manière que le mot "vibration" : vibration devant une personne, un objet, une information, qui touchent le coeur. Cette représentation fera alors fusionner la vibration de la danse avec l'élan du coeur vers les contrées lointaines aimées : et ces sentiments, ces sensations, véhiculés par l'alchimie du "pas de deux" des danseurs, seront partagés avec le public. Car, malgré la distance, nous tous depuis la France communiquons par la pensée avec les zones sinistrées, nous leur envoyons des messages d'affection du fond du coeur, comme une vibration d'énergie positive, constante et inépuisable. Ainsi, espérons-le, viendra bientôt pour les victimes de la région touchée le jour de la reconstruction au sein du Japon.

Direction, Choreographie, Scénographie, Objets scéniques:Nobuyoshi Asai

Danseurs:Nobuyoshi Asai, Shu Okuno, Maasa Sakano
Musiciens:Aki Fujitani,Utaco Ichise,Madoka Tsuruyama,Shinichiro Tokunaga
Musique:Naoki Sakata
Costumes:kaNASHKA
Première:19 décembre 2013 (Hôtel de Ville, Paris (France)

Durée:10mins

Production:Okiagari Koboshi Project Europe
Co-production:Hotel de ville Paris , JAPONAIDE
Posted in: